Cordeo : canyoning, escalade, via-ferrata et spéléologie autour de Grenoble

Y comme Yaniro

Y comme Yaniro

Le Yaniro est à peu près aussi utile au grimpeur que la suspension d’un bras d’Edlinger dans la vie au bout des doigts. Et alors  ? Vous croyez que c’est bien utile de lire cet abécédaire  ?

Canyoning aux Ecouges : la Vrille

Sortie canyoning avec transport gratuit depuis Grenoble

Le 23 juillet 2016, une sortie est prévue aux Ecouges intermédiaires, certainement l'un des plus beau et complet parcours de l'Isère (voir sur : http://www.cordeo.fr/canyoning-vercors-ecouges.html). Pour l'occasion, nous vous proposons de vous emmener gratuitement depuis Grenoble - 22, rue Victor Lastella - , au moyen du minibus 9 places du moniteur.

Contactez-nous vite si vous êtes intéressés car les places sont limitées!

L'un des nombreux toboggans du canyon des Moules Marinères

Elles sont fraîches nos moules!

Ça-y-est, l'arrosage massif de nos régions est enfin terminé!

On est enfin en été et la plupart de nos rivières ont purgés leurs excès printaniers, nous permettant maintenant de parcourir la plupart des descentes de canyon de la région.

Parmi celles particulièrement sensibles, nous trouvons la descente de la Gresse, aussi nommée "Moules Marinières" par les canyoneurs (routiers aquatiques!), qui est désormais praticable pour le plaisir du plus grand nombre. Une eau bien fraîche et abondante qui nous réveille et nous propose de chahuter un peu, dans laquelle il vaudra mieux rester tonique et actif pour ne pas subir mais accompagner ses humeurs.

Alors, on serre ses combis, on y va le matin pour profiter du soleil pendant et après (ça fait du bien de se réchauffer au soleil et se nourrir après avoir laissé ses calories dans l'eau!), en plus ça réveille, et c'est parti pour une descente sauvage, variée et active!

Infos

Escalade enfants et ados

Stages d'escalade pour enfants et ados - Eté 2016

Comme chaque année, Cordeo vous propose de nombreux stages d'escalade pour les enfants et ados sur sites naturels autour de Grenoble durant l'été 2016.

Différentes formules sont proposées en fonction des tranches d'âge : 5-7 ans - 7-10 ans - 8-12 ans et 13-17ans. Les durées sont variables selon les formules : de 3 demi-journées pour les plus jeunes à 3 demi-journées + 1 journée pour les plus grands. Ces stages sont accessible aussi bien aux débutants qu'aux habitués des cours collectifs et autres clubs.

Nouveau!

Face à une demande récurrente, nous proposons également, cette année, pour les ados : 

- un stage multi-activités comportant de l'escalade, de la via-ferrata, du canyoning et la traversée des célèbres 3 Pucelles de St Nizier (du Moucherotte) par le parcours Honneger. Nous sommes certains que la variété du programme ravira tous nos participants, qu'ils découvrent l'activité ou qu'ils la pratiquent régulièrement!

- un stage de canyoning : activité estivale de pleine nature, ludique et active par excellence! Nous parcourrons 2 itinéraires en demi-journée et 2 autres en journée complète parmi les classiques descentes de rivères de Chartreuse, Vercors et Bauges. C'est l'activité idéale pour les chaudes journées d'été!

Nos effectifs étant limités à 6 ou 8 participants par groupe, nous vous conseillons de ne pas attendre la dernière minute pour effectuer l'inscription...

Vous trouverez de nombreux détails de ce programme sur la page suivante : http://ecoleescalade.cordeo.fr/stages-escalade.html#enfants

N'hésitez pas à nous appeler si vous souhaitez de plus amples informations.

Bon été actif à tous et à toutes!

Yann Lefort

Canyon du Grenant - Savoie

Faut-il craindre les sauts en canyon ?

Cette question peut paraître saugrenue et surtout pas très encourageante, certes, mais il est tout de même utile de rappeler que les sauts sont la première cause, et de loin, des accidents en canyon... Alors on a certainement tous à se mobiliser, amateurs et professionnels, pour réduire cet état de fait et profiter au mieux de cette activité estivale, si dépaysante et si rafraîchissante !

Et aucun doute que des mesures simples et de bon sens existent, sans être toujours bien appliquées... D'abord il faut tordre le cou à l'idée qu'un saut est forcément obligatoire. A part dans de très rares canyons sauvages et non équipés, la quasi totalité des sauts peuvent s'éviter en effectuant une descente sur corde. Il suffit de la poser sur le relais adéquat, il faut si besoin la demander au professionnel ou au leader du groupe, même sur un saut de faible hauteur. Dans certains cas aussi, le saut est tout simplement évitable sans corde, en contournant l'obstacle, via une descente à pied ou une désescalade facile. A CORDEO, les moniteurs s'efforcent de choisir des parcours progressifs : une évolution adaptée à chacun, permettant d'évoluer en sécurité, avec une maximum de confiance et de plaisir.

Il est important de rappeler que la hauteur du saut est un élément important à prendre en compte : même si la réception est confortable, vasque large et profonde, c'est l'impact à la surface de l'eau qui est le plus risqué et qui peut générer de réels traumatismes, principalement au dos. On estime qu'au delà de 5 mètres de haut, il faut être particulièrement attentif. Si la position du corps est bonne, verticale et groupée lors de l'arrivée, on limite bien sûr les problèmes. Là encore, il faut bien avoir compris les consignes et ne pas hésitez à les redemander... En sachant que la hauteur n'est pas le seul paramètre en jeu : les zones de départ et d'arrivée sont parfois délicates à gérer, glissantes ou étroites : on reste dans en environnement naturel, pas dans une piscine !

Vous l'aurez compris, le saut en canyon demande une certaine maîtrise technique, de l'expérience, mais aussi un recul sur sa propre condition physique. En particulier d'éventuels problèmes au dos, car c'est sans aucun doute la partie du corps la plus exposée et sollicitée lors d'un saut. Là encore, il est indispensable de signaler vos antécédents aux personnes en charge de vous accompagner et, si besoin, de demander préalablement avis à votre médecin. Le plus important étant de savoir dire non, d'accepter aussi qu'un plus expérimenté vous dise non, même si vous voulez absolument faire ce saut, comme le reste du groupe par exemple (situation bien connue !)... Avoir conscience de ses limites est gage de sérieux et il en faut en canyoning, comme dans toutes les activités "verticales" ! Vous pourrez alors découvrir les paysages somptueux des canyons, partager des moments inoubliables dans cet environnement de roche et d'eau...

Bertrand Lagrange

Image Les effectifs : un vrai gage de qualité !

Les effectifs : un vrai gage de qualité !

Lorsque l'on souhaite prendre un cours d'escalade, réaliser une descente en canyoning ou gravir une via-ferrata, c'est souvent le prix, le lieu de pratique, le matériel, les contenus de la prestation ou les références du professionnel qui font d'abord discussions... Et la question de l'effectif arrive souvent bien après. Elle est pourtant fondamentale à bien des égards !

Côté sécurité, un effectif réduit est bien entendu primordial : toutes les activités en hauteur et sur cordes comportent des risques, nécessitant de la part du moniteur une attention de tous les instants et une capacité à intervenir vite si besoin. Autant d'éléments plus délicats à mettre en oeuvre sur des groupes importants.

Côté pédagogie, celle-ci rejoignant bien sûr la sécurité puisqu'il s'agit avant tout de transmettre les techniques de base en ce domaine, il s'avère qu'un groupe réduit apprendra plus vite et surtout mieux, toutes les études d'enseignement le prouvent, bien au-delà de nos seuls sports... C'est ainsi un élément important pour atteindre une autonomie solide du pratiquant, surtout dans des activités techniques comme les nôtres. Un faible effectif permet aussi d'aborder d'autres sujets que la sécurité, comme les aspects environnementaux ou historiques des activités.

A CORDEO, nous limitons en général les groupes à 8 participants par moniteur professionnel (pas d'amateur dans notre équipe d'encadrants), et ce sur l'ensemble de nos activités. C'est bien sûr moins sur certaines prestations plus techniques ou auprès de certains publics (exemples : cours collectifs d'escalade pour les enfants de 4 à 7 ans : 6 participants maximum ; canyons techniques : 2 à 4 participants maximum). Limiter les effectifs à 8 est un choix délibéré et issu de notre expérience de près de 15 ans : pour la sécurité et la pédagogie (les bases de nos enseignements, vous l'aurez compris...), pour aussi un vrai plus en terme de convivialité et de satisfaction de tous !

Nous vous invitons donc à bien prendre en compte ce paramètre quand vous souhaitez pratiquer, ou faire pratiquer à vos enfants, une activité comme l'escalade, le canyoning ou la via-ferrata, et donc à bien comparer les différents prestataires, bureaux de moniteurs, clubs ou salles d'escalade...

Bertrand Lagrange

Canyoning au Canada

Canyoning au Canada : Top 5

Réputée pour sa nature généreuse et ses grands espaces, le Canada compte de nombreux cours d’eau et de belles cascades qui se prêtent à la pratique de l’escalade. Et si vous partiez en voyage au Canada pour découvrir de nouveaux spots ? Le canyon de la Vielle Rivière Le canyon de la Vieille-Rivière propose un long parcours qui attire chaque année de nombreux amoureux de canyoning. Il vous faudra cependant emprunter un sentier forestier d’environ 45min pour rejoindre le point de départ de votre journée de canyoning. Vous commencerez ensuit par un parcours horizontal en cours d’eau tout en dévoilant toutes votre agilité et vos compétences d’équilibre, des roches rondes et glissantes parsemant le tronçon. Par la suite, vous pénétrerez dans le canyon qui se referme petit à petit pour vous dévoiler ses petites cascades. C’est là que débuteront vos premières descentes sur corde. Notez que ce parcours demande une bonne endurance si vous souhaitez progresser et rejoindre l’impressionnante cascade de 20m ainsi qu’une descente d’environ 50m qui vous attendent à la fin. Sensations fortes au rendez-vous ! La rivière du Moulin Notez que seuls Canyoning-Québec et Katabatik sont autorisés à proposer leurs services auprès de ce canyon, situé non loin de Baie-Saint-Paul. Vous marcherez quelques minutes pour commencer avant de rejoindre leur base où vous allez apprendre ou vous entrainer à la descente sur corde. C’est immédiatement une tyrolienne arrosée de 25m au dessus d’une chute d’eau qui débute votre aventure. Vous traverserez ensuite le torrent, ferez un saut de plus de 3m avant de terminer par 2 rappels arrosés. Ce qui est intéressant également avec ce spot c’est qu’il vous offre la possibilité d’interpréter une faille géologique en compagnie de guides. Le lac Saint-Jean Le Trou de la Fée et le Repaire des Druides compte parmi les plus beaux canyons du lac Saint-Jean. Vous débuterez par du rafting sur les eaux de la rivière Métabetchouane, offrant une incroyable descente de près de 8km et une bonne dizaine de rapides, le tout dans un décor impressionnant. Ce n’est que par la suite que vous découvrirez la rivière en canyoning, ainsi qu’une belle grotte souterraine. Vous allez tout simplement vous y plaire ! La chute Delaney La chute Delaney garantit beaucoup de sensations fortes aux adeptes de canyoning. Ce parcours est avant tout une invitation à profiter de ses nombreux points de vue sur la Vallée Bras-du-Nord, avec le grondement de la chute juste à proximité. Le sentier vous conduira auprès de 2 belles séries verticales d’échelons de près de 35m de haut que vous grimperez bien sûr. Une fois en haut, ce sont 2 tyroliennes de canyoning qui vous permettront de descendre en parallèle à l’impressionnante chute d’eau. Article écrit par Robert en collaboration avec Marco Vasco

Image Vive la fraîcheur des canyons !

Vive la fraîcheur des canyons !

En ces premiers jours de juin et de canicule (36 degrés annoncés demain à Grenoble...), il n'y a pas que la solution lac ou cave pour échapper à la chaleur : profiter aussi des descentes de canyons, il y en a plusieurs, variés et de tous niveaux, autour de Grenoble.
Contrairement aux idées reçues, le canyon n'est pas une activité de "casse cou". Il faut bien sûr savoir nager (sans être un champion !) et avoir une condition physique correcte, par exemple être capable d'effectuer une randonnée en montagne de 3 heures environ.
Vous pourrez alors profiter de la beauté de ces lieux secrets, où l'eau des torrents a creusé au fil des siècles un passage dans la montagne : cascades, vasques d'eau fraiche, toboggans naturels, cheminements dans où à coté du torrent... Il s'agit d'une activité complète qui mêle différentes techniques de progression : descentes sur corde, petites désescalades, nage et sauts, en notant bien que ceux-ci ne sont jamais obligatoires. Nos moniteurs connaissent parfaitement les parcours proposés et sont là pour vous guider et adapter le mode de progression à chaque public.
Notez bien enfin que cette activité peut se faire entre amis, mais aussi en famille, en général à partir de 10 ans pour les enfants (éventuellement moins sur certains parcours adaptés).
Nos moniteurs vous fourniront tout le matériel technique adapté : combinaisons et chaussettes néoprènes pour aller dans l'eau fraîche, baudriers, mousquetons et descendeurs, cordes, casques... Il vous suffira de venir avec un maillot de bain, des baskets pour aller dans l'eau et la serviette pour la sortie ! (et un pique-nique pour les canyons plus longs, qui se font en journée).