Cordeo : canyoning, escalade, via-ferrata et spéléologie autour de Grenoble

La via-ferrata de la Dent-du-Chat, au-dessus du lac du Bourget

Via-ferrata, des parcours pour tous !

Les via-ferrata modernes sont apparues en France au début des années 1990. Equipement normalisé et promotion touristique forte ont permis un développement rapide et dynamique de cette activité proche de l'escalade. Des cotations ont aussi vu le jour et du matériel spécifique s'est créé, principalement les fameuses longes doubles avec absorbeur de choc.

Caractérisées par un aménagement important du rocher (câbles, échelles, ponts...), permettant une progression moins technique et aléatoire que l'escalade, la via-ferrata est peu à peu devenue une activité grand public... Avec tout de même quelques déboires pour certains débutants ! Car la via-ferrata nécessite dans tous les cas un apprentissage, une expérience et une condition physique adaptés : se déroulant toujours en falaise, il faut au minimum connaître les bases permettant l'assurage en milieu vertical... Les longes, certes, mais encore faut-il bien les utiliser ! Et savoir aussi mettre, au préalable, un baudrier et un casque. Enfin il nous semble important de savoir sortir, si besoin, une corde pour un assurage secondaire, ou plus simplement savoir "se vacher" pour se reposer en paroi. Un moniteur pourra vous apporter toute son expertise lors d'une sortie encadrée, y compris pour des pratiquants expérimentés qui souhaiteraient connaître des techniques complémentaires, par exemple pour eux-même accompagner des partenaires plus débutants.

Il faut savoir aussi adapter son choix de via-ferrata à son niveau et à ce que l'on recherche... Et en la matière, toutes les via-ferrata ne se valent pas, loin s'en faut ! Comme nous l'avons vu au début de l'article, il existe des cotations, facilement accessibles en consultant le topo de chaque via-ferrata. L'échelle est large, allant de F (Facile) à ED (Extrêmement Difficile), reprenant ainsi un système de cotation surtout utilisé en alpinisme. Les critères entrant en jeu dans le choix de la cotation sont nombreux (verticalité, longueur, engagement, technicité...) et comme toute échelle de ce genre, ce n'est pas une science exacte ! Selon les sites, selon votre forme ou selon les conditions météorologiques, vous trouverez parfois une via-ferrata Peu Difficile bien plus délicate qu'une autre... Là aussi, mieux vaut bien se renseigner, en plus de bien se préparer, surtout si vous envisagez un parcours autour ou au-delà de votre cotation maximale atteinte !

Autour de Grenoble, le nombre et la variété des via-ferrata permettent d'envisager des sorties pour tous publics et tous niveaux. A titres d'exemples : les parcours de l'Alpe-du-Grand-Serre et de la Dent-du-Chat seront parfaitement adaptés aux enfants (à partir de 8 ans) et aux familles, ceux de la Bastille ou de St-Pierre-d'Entremont permettront d'aller progressivement vers des cotations où la verticalité est plus marquée, celle de la grotte à Carret sera l'occasion de parcourir l'une des plus dures de France, cotée ED, présentant de nombreux passages en surplomb et nécessitant une gestuelle proche de l'escalade. Bref, en via-ferrata, il est certain que vous trouverez de très nombreux parcours, adaptés à vos attentes !

Bertrand Lagrange